Une majorié en faveur d'une alliance entre le PS et le centre

Publié le par SurveySay

Selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche (13 mai 2007), 38% des Français imputent les causes de la défaite de Ségolène Royal à "l'insuffisance" de son projet, 36% aux divisions du PS et 24% à la campagne de la candidate. 51% des électeurs de Ségolène Royal l'attribuent d'abord aux divisions internes au PS. 

Les Français considèrent également Dominique Strauss-Kahn (39%) et Ségolène Royal (37%) comme les deux personnalités les "plus capables de rénover le Parti socialiste", devançant largement Bertrand Delanoë (6%), Laurent Fabius (5%) et François Hollande (4%). Notons, que Ségolène Royal emporte le soutien d'une large majorité de sympathisants PS (58% contre 27% pour Dominique Strauss-Kahn). 59% des Français interrogés estiment que le Parti socialiste devrait s'allier avec le centre et le Mouvement démocrate de François Bayrou. Un tiers des Français (35%) se prononcent en priorité d'une alliance classique avec les autres partis de gauche (PCF, PRG, Verts). 


Sondage réalisé par téléphone les 10 et 11 mai auprès d'un échantillon de 965 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée disponible à la Commission des sondages.

Publié dans Législatives

Commenter cet article