La décision de Kouchner approuvée

Publié le par SurveySay

Kouchner.jpgSelon un sondage CSA-Cisco pour Le Parisien/Aujourd'hui en France (samedi 19 mai 2007), 66% des Français estiment Bernard Kouchner a eu raison d'accepter d'être ministre des Affaires étrangères du gouvernement de François Fillon. 19% des personnes interrogées expriment un avis contraire. Les sympathisants UMP se montrent les plus favorables au ralliement de l'ancien ministre socialiste (88%), devant ceux de François Bayrou et de Jean-Marie Le Pen (70%) et ceux de Ségolène Royal (56%).

Cette approbation de plus de deux tiers des Français est une conséquence logique de l'image particulièrement positive dont bénéficie
dans l'opinion publique Bernard Kourchner, égulièrement en tête de tous les baromètres d'image des personnalités politiques. Cette image s'articule autour de trois aspects majeurs de sa personnalité et de son action. Premièrement, l'homme de santé : médecin de formation, deux fois ministres de la santé, Bernard Kouchner profite de la perception positive du coprs médical. Ensuite, l'homme qui éteint les incendies de la planètes (Somalie, Kosovo...) : depuis la création de Médecin du Monde, le French Doctor n'a cessé d'alerté sur les situations d'urgence internationale. Enfin, l'électron libre politique : de gauche, mais sans avoir exercé de responsabilité au sein du PS, Bernard Kouchner exerce une certaine liberté de parole, appréciée des Français, y compris des sympathisants de droite.

Sondage réalisé par téléphone le 18 mai auprès d'un échantillon national représentatif de 1.001 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article