Baisse marquée de la popularité de l'éxécutif

Publié le par SurveySay

Selon la vague de septembre du baromètre mensuel Ifop pour Le Journal du Dimanche (23 septembre 2007), la cote de popularité de Nicolas Sarkozy enregistre un recul de huit points à 61% d'opinions favorables. Le mécontentement concerne désormais 36% des Français.Le Président enregistre pour la première fois un recul marqu" dans ce baromètre. La cote de popularité du Premier ministre connait un mouvement analogue (-7 points) et retrouve son niveau du mois de juillet  (56%).

L'ampleur des baisses enregistrées ne doit pas masquer le niveau élevé de popularité où se maintient le couple exécutif : le Chef de l'Etat et le Premier ministre dispose toujours d'une popularité largement majoritaire. Mais l'annonce des premières réformes structurelles (fonction publique, régime spéciaux...) réactive les clivages de l'opinion, clivages qui trouvent leurs traductions concrètes dans ces baisses brutales et annonciatrices de
la fin de ce qu'il est convenu l'état de grâce.

Sondage effectué par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 1865 personnes du 13 au 21 septembre.

Publié dans Exécutif

Commenter cet article