Baisse de la confiance de l'exécutif

Publié le par SurveySay

signage.jpgSelon un sondage TNS-Sofres pour Le Figaro (samedi 6 octobre 2007), la cote de confiance de Nicolas Sarkozy perd 7 points par rapport à septembre : 57% des Français (contre 64% en septembre) lui font confiance pour «résoudre les problèmes qui se posent à la France». La cote de confiance de François Fillon ne baisse que d’un point et s'établit à 52%. Par ailleurs, l'action du gouvernement n'est pas jugée efficace par une large majorité des personnes interrogées en ce qui concerne la lutte contre la hausse des prix 80% (+4 points) et le chômage (69%, +6 points). Et, une majorité de Français de plus en plus nombreuse estime que les choses vont aller plus mal (58%, +5 points) et qu'il y aura beaucoup de conflits sociaux dans les mois à venir (67%, + 9 points).

Cette enquête confirme les résultats de celle conduite par l'ifop (cf. notre post) : une baisse marquée de la cote de confiance du Président de la République, qui continue toutefois de s'établir à un niveau majoritaire. Pourtant, la confiance accordée à titre personnel aux titulaires des fonctions exécutives ne répercutent pas sur leurs actes, jugés plus inefficaces. Ce découplage est dangereux et nécessairement transitoire. Dans les semaines à venir,
la confiance dans les dirigeants pourrait être impactée, si les actions entreprises ne produisaient pas leurs effets. 

Sondage réalisé les 26 et 27 septembre en face à face à leur domicile auprès d’un échantillon de 1 000 personnes
.

Publié dans Exécutif

Commenter cet article