Les meilleurs opposants : Royal et ... Villepin

Publié le par SurveySay

Selon un sondage OpinionWay, publié par Le Figaro en collaboration avec LCI (vendredi 5 octobre 2007), 14% des personnes interrogées considèrent que les meilleurs opposants du président de la République au cours du mois de septembre ont été Ségolène Royal et Dominique de Villepin. Viennent ensuite François Bayrou (13%) et François Hollande (11%). Lionel Jospin, Laurent Fabius, Arnaud Montebourg et Jean-Marie Le Pen obtiennent des scores inférieurs.

70% des Français reconnaissent l'existence d'une "rupture" politique depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy à la tête de l'Etat. La majorité des personnes interrogées considèrent que les réformes entreprises par le gouvernement vont "plutôt dans le bon sens" (57%) et leur rythme est qualifié de "juste comme il faut" (50%).

Sondage réalisé par l'institut OpinionWay pour "Le Figaro" et LCI les 2 et 3 octobre 2007 auprès de 103 individus.

Publié dans Exécutif

Commenter cet article

Thomas 22/10/2007 21:28

Je m'excuse par avance auprès des éventuels lecteurs de ce commentaire, mais il y a au moment où j'ai envie de dire "zut, flûte, crotte, ...". Le problème? La taille de l'échantillon! Enfin c'est vrai quoi, 100 personnes, c'est quoi cet institut? En tant qu'ancien étudiant de Master 2 de science politique, option recherche, j'ai moi-même eu à conduire une enquête sur une population d'étudiants. Au final, j'ai travaillé sur 200 questionnaires. Tout cela pour dire que travailler sur un échantillon de 100 personnes est à la portée d'individus un peu motivés et qu'il est anormal qu'une entreprise de sondage qui se soit faite la spécialiste des sondages "online" (à la représentativité par ailleurs encore plus douteuse que celle des échantillons contactés par téléphone ou en face-à-face) puisse produire des "enquêtes" sur des populations aussi faibles. Et surtout que la presse en publie les résultats en faisant comme si les chiffres obtenus avaient autant de valeur que ceux auxquels on aurait pu obtenir en travaillant sur 5000 personnes... En étant malicieux, je dirais que la rupture elle est là: tous les sondages se valent, ceux produits par les entreprises de sondages comme ceux de l'Insee...