Manipulation

Publié le par SurveySay

Royal-6.jpgDans le Journal du Dimanche (2 Décembre 2007, "Royal: L'heure des "retrouvailles""), Pascale Amaudric indique que Ségolène Royal insiste dans son livre Ma plus belle histoire , c'est vous "sur les "forces" de l'adversaire Nicolas Sarkozy, qui avait à sa disposition "tout l'appareil d'Etat, qui pouvait manipuler les sondages et la presse, qui pouvait compter, lui, sur un parti uni et mobilisé", etc. La liste est longue."

Ces accusations de manipulation des sondages, qu'elles soient exprimées par des responsables politiques ou des medias (cf. notre post), ne sont pas anodines, notamment dans le cadre d'une compétition électorale en démocratie. Mais sans preuve pour les étayer, les accusations se réduisent à des insinuation ou pire à de la calomnie. Nous demandons à nouveau que soient produites les preuves de ces manipulations, afin le cas échéant d'assainir certaines pratiques.

Publié dans Usages des sondages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 23/01/2008 18:13

Plutôt que de réfléchir aux erreurs que l'ona soi-même commis, il est plus simple de s'en prendre à la terre entière et d'évoquer un complot généralisé.
Steph fait la démonstration par l'absurde de l'absence de preuve, puisque celle qu'il avance est sans fondement. Je me suis penché sur le cas OpinionWay et ils n'ont pas été crées pendant la campagne mais il y a 8 ans et donc pas par l'UMP (qui n'existait pas à l'époque) mais par des anciens d'autres instituts, pratique commune dans le monde de l'entreprise (on quitte une entreprise pour créer la sienne). Et ils publient toujours des sondages, qui donnent des résultats plutôt proches de leurs concurrents. C'est peut être parce que tous ces éléments contredisent sa théorie que Steph lui ne parle plus de ces enquêtes!

steph 25/12/2007 01:46

La meilleure preuve serait peut être l'arrivée sur le marché de "opinion way" créé pour la Présidentielle par des amis de M. Sarkozy et dont on n'entend plus parler aujourd'hui... CQFD ???

Social_démocrate 16/12/2007 15:42

Effectivement, vous êtes sans doute assez forts pour qu'aucune preuve ne puisse être apportée.
Ceci dit, sans preuve un jugement peut être porté par intime conviction...
J'ai l'intime conviction comme des millions et des millions de français que ségolène royal a raison. Mais avons nous seulement le droit de le penser?
Je pense que TOUS les sondages devraient être interdits.