Président Royal

Publié le par SurveySay

Le même sondage Ifop pour le magazine "Elle" nous apprend également que 51% des Français voteraient "peut-être" (43%) ou "certainement" (16%) pour Ségolène Royal si elle était la candidate socialiste pour l'élection présidentielle de 2007. 16% des personnes interrogées déclarent qu'il y aurait "peu de chances" pour qu'ils lui accordent leur vote et 24% ne voteraient "certainement pas" pour elle.

Evidemment le chiffre de 51% ne doit pas être mal interprêter. Il ne s'agit pas d'un sondage d'intentions de vote, les sondés n'ayant pas eu à choisir entre différents candidats, mais plutôt d'une évaluation de la potentialité du vote en faveur de Ségolène Royal.

Parmi les raisons motivant leur vote pour Ségolène Royal, les 51% des Français qui voteraient pour elle estiment qu'elle "amènerait un souffle nouveau dans la vie politique" (51%) et expliquent leur choix par le fait que "c'est une femme" (16%). Ces deux résultats nous renseignent à nouveau sur l'aspiration de l'opinion à un renouveau (qui a dit rupture ?) d'une part du personnel politique et d'autre part de la façon de faire de la politique. On voit également que les motivations classiques du choix en faveur du candidat sont moins citées : 38% la jugent "compétente", 24% estiment qu'elle "est à l'écoute des problèmes concrets des Français" et 20% qu'elle "a un projet politique pour la France".

Cette aspiration profonde à un changement réel constituera une composante majeure de l'élection présidentielle de 2007. Il conviendra de suivre attentivement les indicateurs de l'évolution de l'opinion sur ce thème.

(sondage réalisé par téléphone les 12 et 13 janvier auprès d'un échantillon de 950 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.www.ifop.fr)

Commenter cet article