Etre testé dans les intentions de vote

Publié le par SurveySay

Le Figaro dans un article intitulé "Les éléphants du PS préparent la riposte anti-Royal " publié le mardi 25 avril nous rappelle que Ségolène Royal "est désormais la seule testée en second tour dans les sondages pour la présidentielle de 2007 et affiche dans les enquêtes d'opinion des scores de premier tour dont rêveraient ses concurrents. Pire : dans deux sondages successifs, elle est la seule candidate potentielle à avoir été testée au deuxième tour face à Nicolas Sarkozy. «C'est le syndrome Panafieu : elle arrive tellement haut au premier tour que personne ne peut plus la rejoindre », explique un député."

Ce phénomène de Royalmania inquiète fortement les autres candidats à la candidatures du PS. Dans cette perspective, leurs mauvaises performances dans les intentions de vote de premier tour leur interdisent d'être testés par les sondeurs dans le cadre d'intentions de vote de second tour. A l'inverse, on voit bien comme les duels de second tour Royal-Sarkozy, qui opèrent en faveur de Ségolène Royal, donnent un coup d'accélérateur à sa candidature.

Publié dans Usages des sondages

Commenter cet article