Cambadélis et les sondages 2

Publié le par SurveySay

Jean-Christophe Cambadélis Dans un article intitulé "Les éléphants du PS préparent la riposte anti-Royal " publié le mardi 25 avril, Le Figaro nous informe que " Hier matin, sur son bloc-notes, le strauss-kahnien Jean-Christophe Cambadélis s'en prenait aux sondeurs. Un an après le 21 avril et l'élimination de Lionel Jospin, «on nous dit à nouveau, sondages à l'appui, que tout est joué, que la gauche a déjà battu la droite». «Le battage autour d'une victoire annoncée est un évitement, une facilité mais aussi une formidable illusion qui prépare bien des désillusions. On propose à la gauche de monter au front la fleur au fusil avec la ligne Maginot des sondages comme seule défense», s'indigne-t-il".

C'est la deuxième fois que le Député Cambadélis évoque les sondages sur son blog (cf. notre post du 6 février 2006 http://sondages2007.over-blog.com/article-1799503.html). Il rappelle à nouveau la versatilité de l'opinion. Certes le raisonnement est lucide et objectif. Rien n'est évidemment joué à un an de l'élection présidentiel. Pour autant, cette déclaration poursuit sans doute un autre but que de rappeler ce simple fait : elle vise évidemment à maintenir son candidat, DSK, dans la course à l'investiture en évitant que les bons sondages de Ségolène Royal mettent définitivement un terme aux ambitions présidentielles de l'ancien Ministre de l'économie.

Commenter cet article