DSK et les sondages

Publié le par SurveySay

Dominique Strauss-KahnLe sondage Ifop qui donne Ségolène Royal candidate favorite de 50% des sympathisants PS fait des vagues. Le Monde dans un article intitulé "Au PS, Ségolène Royal écrase les autres candidats et le débat" et publié le 8 mai, nous rapporte ainsi les propos de DSK lors des Etats généraux du PS sur l'emploi à Bordeaux ce week-end : "La différence, elle va s'entendre, promettait dans les couloirs M. Strauss-Kahn, car dans le parti il va y avoir des débats, un dispositif pour voir qui est le plus apte. Nous devons sélectionner notre candidat en fonction de son aptitude à battre la droite et non en fonction des sondages."

L'argument peut se retourner contre son auteur, notamment puisqu'en ce qui concerne l'aptitude à battre la droite, Ségolène Royal est en tête de sondages d'intentions de vote.

Commenter cet article