Fabius et les sondages 5

Publié le par SurveySay

Laurent FabiusLaurent Fabius a à nouveau critiqué les sondages hier à Chateau-Chinon, selon Le Parisien du 11 mai. Le journal, pour qui Laurent Fabius "subit actuellement un sévère passage à vide avec des sondages désepérants", rapporte les propos de l'ancien Premier ministre " tout est encore ouvert. J'ai entendu tellement de bêtises l'an dernier quand, à cinq mois du référendum, le oui allait soi-disant tout emporter. Il n'y a qu'une chose de sûr, c'est que les sondages se trompent toujours".

Toujours la même combinaison : une lecture de l'histoire des sondages débouche sur leur mise en accusation. En l'occurence, il est vrai qu'à cinq mois du référendum, les instituts donnaient le oui vainqueur, mais à l'approche du scrutin les intentions de vote décrivaient la victoire du non.

Commenter cet article