L'explosion

Publié le par SurveySay

Marianne publie aujourd'hui un sondage CSA sous le titre "Ségolène explose Sarkozy".  Cette nequête a été réalisée les 16 et 17 mai auprès d’un échantillon de 777 personnes (inhabituellement petit) représentatif de la population française inscrite sur les listes électorales.

Les rapports de force n'évoluent qusiment pas depuis le mois dernier. Ségolène Royal obtient un tiers des des intentions de vote (33%), soit 2 points de plus que le mois dernier et 5 points de plus qu’avant la crise du CPE (janvier). Nicolas Sakozy prend la deuxième place (32%, +1 point).

Au passage remarquons que le tableau publié par Marianne ne correspond pas à celui publié par l'Institut CSA sur son site. Dans la colonne "Rappel Avril", Marianne donne les chiffres de l'enquête précédente réalisée le 29 mars et non pas en avril. Pire encore, entre ces deux enquêtes pour Marianne, CSA a réalisé la même enquête pour Le Parisien / Aujourd'hui en France / I-Télé les 18 et 19 avril 2006.  Il indique donc logiquement les rappels de cette dernière mesure. Or, pour servir son raisonnement, Marianne utilise non pas les derniers rappels disponibles mais les derniers chiffres qu'elle a publié. Cela lui permet d'affirmer que Ségolène Royal gagne 6 points en un mois (quand elle ne progresse que de deux points) et que Nicolas Sarkozy en perd 2 (un seul en réalité).

Au second tour, Ségolène Royal l’emporte toujours devant Nicolas Sarkozy avec 53% des voix contre 47%. Malgré ce score inchangé depuis le mois dernier, et en légère progression depuis l'enquête du 29 mars (52%-47%), Marianne ose titrer "L'écart se creuse"...

Publié dans Intentions de vote

Commenter cet article