S'appuyer sur les sondages

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "Au PS, les anti-Royal passent à l'attaque", Myriam Lévy écrit dans Le Figaro (7 juin 2006) : "Depuis le début de l'année, Ségolène Royal a installé sa candidature en s'appuyant sur les sondages. Elle serait la seule selon les enquêtes à pouvoir battre Nicolas Sarkozy. 51% contre 48% au ministre de l'Intérieur selon le baromètre Ifop/Paris-Match. Les militants socialistes, anciens ou nouveaux, ne sont pas insensibles à cet argument." Nouvelle illustration de l'utilisation "royaliste" des sondages.

Publié dans Usages des sondages

Commenter cet article

André Parienty 11/06/2006 22:28

Evidement, il vaudrait mieux trainer comme Fabius à 6/9%!C'est bien pour la gauche. Heureusement que Ségolène construit sa campagne sans tenir compte des amabilites de ses camarades.