Accélération du calendrier

Publié le par SurveySay

Le Figaro (lundi 3 juillet 2006 article "Pour Lionel Jospin, plus dur sera le retour ") revient sur la "situation" qui explique la tribune de Lionel Jospin dans Le Monde et son passage au 20h de TF1 : "La «situation», c'est l'envolée dans les sondages de Ségolène Royal. Il y avait urgence. Les jospinistes se sont laissés convaincre par tous les sondeurs et les commentateurs qui leur ont expliqué que si Ségolène Royal entrait dans l'été avec une telle avance sur ses poursuivants, il serait impossible de la rattraper à la rentrée."

Voilà une illustration d'un effet des sondages : accélerer une entrée en campagne d'un candidat. L'entrée prématurée de Lionel Jospin, initialement prévue en septembre, a pour but de tenter de combler le retard dont il souffre dans les intentions de vote. L'avancée prise par Ségolène Royal dans les enquêtes d'opinion perturbe le calendrier de campagne des autres candidats, et les oblige à s'adapter à son tempo.

Publié dans Effets des sondages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article