Sueurs froides

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "Benoît Hamon serre les dents", Le Parisien (mardi 3 juin 2009), nous apprend que Benoît Hamon, porte-parole du PS, troisième sur la liste en Ile-de-France, est inquiet pour sa réélection au parlement européen : "Pas question non plus d'avouer que les sondages lui donnent des sueurs froides. Pourtant, si le score du PS descend sou les 20 %, il n'est pas assuré de retrouver son siège d'eurodéputé, son seul mandat. Or hier un sondage BVA pour la presse régionale (réalisé en Ile-de-France sur 500 personnes du 27 mai au 1 e r juin) donne le PS dans la région capitale à 18 %, loin derrière l'UMP (30,5 %) et talonné par Europe Ecologie (16 %)." Ce n'est pas vraiment le sondages en tant que tel qui inquiète Benoit Hamon, mais plutôt la perspective qu'il révèle, c'est-à-dire l'éventualité de ne pas être réélu.

Publié dans Effets des sondages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article