Méfiance, méfiance

Publié le par SurveySay

L'Humanité (jeudi 4 juin 2009) rapporte une déclaration de Jacky Hénin, tête de liste dans le Nord-Ouest du Front de Gauche : "Avec colère, certain(e)s des électrices et des électeurs, des adhérent(e)s des partis composant le Front de gauche de notre circonscription Nord-Ouest s'indignent de la manipulation que constitue le sondage BVA-PQR ainsi que de son utilisation." en référence à un sondage annonçant la liste Front de gauche à 5 %, derrière le NPA.

L'Humanité explique que "la fiabilité même du sondage peut être mise en cause. Il n'a été réalisé qu'auprès de 500 personnes, un échantillon très faible, et dont on peut douter, du coup, de la représentativité." Dans ce contexte, Jacky Hénin "invite les citoyens à se méfier de tous les sondages publiés depuis le début de la campagne. Il souligne d'ailleurs que cette région « est celle qui a eu le plus de voix communistes aux élections précédentes. Comment, dès lors, le Front de gauche peut-il être en deçà des pronostics nationaux ?". Plus que de la manipulation, il s'agit davantage d'incompétence, tant il est vrai que la faiblesse de l'échantillon laisse sceptique. En revanche, l'appel à la vigilance à l'égard des sondages est légitime et correspond à l'éducation des citoyens à la lecture des sondages que nous tentons de faire ici depuis plusieurs années.

Publié dans Usages des sondages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article