Les excuses de François Bayrou

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "Bayrou à l'heure des doutes", Le Parisien (mardi 9 juin 2009) indique que "Bayrou, qui avait mis en cause les sondeurs accusés de manipuler l'opinion, promettant même haut et fort des révélations après l'élection sur leurs « manipulations », a appelé hier Brice Teinturier, le patron de TNS Sofres pour s'excuser : « La Sofres avait vu quelque chose de juste. Je me suis trompé. Je ferais des propositions afin que l'on sorte du temps des soupçons et que les sondages obéissent à des règles plus claires. » " La Sofres avait correctement anticipé l'inversion de tendances de la dernières semaines, la poussé d'Europe-Ecologie et le décrochage du Modem. Il n'y avait donc pas de manipulation. C'est l'honneur de François Bayrou que de le reconnaître publiquement. Nous attendons ses propositions pour améliorer la transparence des sondages électoraux.

 

Commenter cet article

FrédéricLN 14/09/2009 11:49

La transparence des sondages serait très facilement et très grandement améliorée par une décision élémentaire : la publication par les sondeurs, sur leur site, des résultats bruts des échantillons, en parallèle des résultats "redressés" (et plus proches de la réalité vraisemblable) qu'ils publient dans les médias.