Sarkozy creuse l'écart

Publié le par SurveySay

Escalator

Selon un sondage TNS Sofres/Unilog pour RTL et LCI, publié mercredi 19 juillet 2006 dans Le Figaro, Nicolas Sarkozy gagne 4 points d'intentions de vote au premier tour et repasse devant Ségolène Royal qui reste stable. Les intentions de vote en faveur de Nicolas Sarkozy au premier tour "progressent quel que soit son adversaire socialiste", mais c'est face à Ségolène Royal "qui le devançait d'un point le mois dernier" qu'il réalise la meilleure performance en progressant de 4 points avec 35% des intentions de vote contre 32% à sa concurrente socialiste, rapporte Le Figaro.

Dans l'hypothèse où Lionel Jospin serait le candidat du PS, Nicolas Sarkozy obtiendrait 38% des intentions de vote contre 21,5% pour l'ancien Premier ministre alors que le rapport de force le mois dernier était de 34% contre 23,5%. Le président de l'UMP obtient même 39% face à François Hollande. Nicolas Sarkozy creuse ainsi l'écart avec ses opposants, même si les scores obtenus entre 35% et 39% paraissent improbables pour le jour du scrutin. Notons que l'enquête a été réalisée avant la publication du livre du Ministre de l'Intérieur, "Témoignage", qui lui a valu une forte couverture médiatique.

En ce qui concerne les thèmes de campagne, l'enquête révèle que la préoccupation pour la sécurité et la situation dans les banlieues décroît au profit de la question du pouvoir d'achat qui progresse de 4 points.

Sondage  réalisé par téléphone le 17 juillet 2006 auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de plus de 18 ans, inscrite sur les listes électorales et avec la méthode des quotas et stratification par régions et catégories d'agglomérations.

Publié dans Intentions de vote

Commenter cet article

regard critique 19/08/2006 14:32

ce sondage ne sert à rien et raconte n'importe quoi. pourquoi comparer des personnalités au premier tour tout en faisant semblant que ce soit un deuxième tour?
au premier tour il y aura bien plus que deux candidats. et donc avec plus de choix l'électeur pourra indiquer le candidat qui est plus proche de sa sensibilité.
si Sarkozy fais 35% que reste pour les autres de droite? combien fais Bayrou? combien fais Le Pen? vous croyez vraiment qu'ils vont se partager un pauvre 15%. C'est ridicule. Le Pen fera 15-16 (mais peut faire meme plus, on l'a vu) à  lui tout seul, De Villiers (s'il sera present) fera au moins un 4%, Bayrou quand il aura commencé sa campagne arrivera à 11% et un autre centriste sera au moins au 3%. Admettons ensuite qu'il y ait encore Mme Boutin qui vole un demi point. Faite la somme et voyez combien reste pour Sarko. Vous decouvrirez ainsi aussi le nom du candidat qui sera au deuxième tour face à la gauche... (ceci n'est pas un sondage. juste une prevision faite sur la base de l'analyse de certaines données et du sens commun).