Canard boiteux

Publié le par SurveySay

Jacques ChiracSelon un sondage TNS Sofres/Unilog pour RTL et LCI, publié mercredi 19 juillet 2006 dans Le Figaro, à la question "Jacques Chirac a redit que la question de son éventuelle candidature à l'élection présidentielle ne se posait pas maintenant et qu'il annoncerait sa décision au premier trimestre 2007. Personnellement, souhaitez-vous que Jacques Chirac soit candidat en 2007 ?", plus de deux tiers des Français répondent "Non" (79%), dont une majorité (57%) "Non, pas du tout". Seuls 18% des personnes interrogées appellent de leurs voeux une cinquième candidature présidentielle du locataire de l'Elysée. Ce chiffre correspond d'ailleurs aux scores obtnus lors des premiers tours de scrutin présidentiels par Jacques Chirac.

Le Chef de l'Etat se situe dans la position de ce que les politologues américains nomment "le canard boiteux" ("lame-duck president"), c'est-à-dire un président en exercice qui ne se représentera pas, par choix, par obligation légale ou en raison du contexte politique (usure du pouvoir, santé...) comme c'est le cas en l'occurence. L'absence de perspective de réélection vient éroder l'autorité présidentielle. C'est pourquoi il convient d'entretenir le plus longtemps possible une forme d'incertitude sur la candidature à la réélection. C'est ce que tente de faire Jacques Chirac. Mais les Français ne semblent pas y croire ni même souhaiter sa participation à la course présidentielle. Les résultats de ce sondage viennent ainsi affaiblir plus encore sa position, le transformant petit à petit en "canard paralysé".

Sondage  réalisé par téléphone le 17 juillet 2006 auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de l'ensemble de la population française âgée de plus de 18 ans, inscrite sur les listes électorales et avec la méthode des quotas et stratification par régions et catégories d'agglomérations.

Publié dans Meilleur candidat

Commenter cet article