Hortefeux et les sondages

Publié le par SurveySay

L'Express (jeudi 16 juillet 2009) nous apprend que "Jusqu'à présent, Brice Hortefeux avait coutume de dire: "Mon seul panel d'opinion, c'est le président." "Tu vas voir, tu vas monter mécaniquement dans les sondages", lui a glissé Nicolas Sarkozy au moment de sa nomination au ministère de l'Intérieur." Comme tous les membres de gouvernement, Brice Hortefeux n'est pas élu, mais nommé. Il tire donc sa légitimité de celui qui l'a nommé, c'est-à-dire selon la Constitution le Premier ministre, lui-même nommé parle Président de la république élu au suffrage universel. Il est donc logique qu'il se réfère directement à la source de sa légitimité. La réflexion de Nicolas Sarkozy est fondée sur son expérience : sa nomination Place Beauvau avait donné un coup d'accélérateur à sa cote d'avenir, passée de 26% en avril  à 43% en mai 2002. Le contexte (une élection présidentielle marquée par la thématique sécuritaire et la présence au second tour du Front national) et la dimension du titulaire du poste étaient nénamoins très différents. Et il est peu probable que Brice Hortefeux connaisse une telle progression dans les sondages. Nous suivrons cependant l'évolution, de sa cote avec attention. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article