Les sondages comme moteur

Publié le par SurveySay

François Hollande

Dans le Journal du Dimanche (13 août 2006), François Hollande répond ainsi à la question "On dirait que les sondages sont aujourd'hui le seul moteur de la désignation du candidat socialiste" : "Ils ne peuvent pas être le seul critère. Mais avoir leur faveur ne peut pas être un handicap. Ou alors il faudrait désigner le plus impopulaire d'entre nous. Je ne recommande pas cette méthode". La réponse formulée par le Premier secrétaire du PS semble marquée au sceau du bon sens. Il s'agit de surcroît d'une réponse honnête dans la mesure où François Hollande appraît souvent en fin de liste dans les enquêtes de ppularité concernant les présidentiables socialistes.

Commenter cet article