Sacrifice

Publié le par SurveySay

Arnaud Montebourg

Le soutien apporté par Arnaud Montebourg à Ségolène Royal irrite une partie des militants de son courant Rénover Maintenant, issu du NPS. Dans un article intitulé "Le ralliement de Montebourg est contesté par une partie de sa base", Le Figaro (samedi 19 août 2006) écrit ainsi "plusieurs responsables locaux ont pris la plume pour «déplorer» le choix de leur leader. «Nous n'acceptons pas que notre désir de Rénover Maintenant soit sacrifié au baromètre des sondages ou des arrangements entre amis», écrivent les signataires d'un appel en faveur d'une candidature Montebourg". Cette dénonciation d'une prise de position politique, dont les motivations supposées s'appuient sur les sondages, est une première au Parti Socialiste. Certes, de nombreux dirigeants ont à plusieurs reprises critiqué le rôle des sondages dans le renforcement de la candidature de Ségolène Royal. Mais, pour la première fois cette critique est exprimée par des militants. Le conflit entre la popularité et les idées se poursuit...

Commenter cet article