Sondages et alliances

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "FN et MNR négocient les modalités de leurs retrouvailles", Le Figaro (samedi 26 et dimanche 27 août 2006) rapporte les propos du Président du Front National : "«Le score de Villiers dans les derniers sondages est de 2%», note le président du FN." Le Président du Mouvement Pour la France a cependant rejetté l'offre "d'union patriotique" proposé par Le Pen, qui selon Le Figaro "espère que les intentions de vote que recueille le président du MPF le feront changer d'avis." Si de mauvais scores dans les sondages peuvent inciter à se retirer d'une élection voire à se rallier à un autre candidat, il existe cependant heureusement des raisons idéologiques qui condamne toute alliance avec l'extrême-droite.

Commenter cet article

Anti-coco 10/09/2006 23:04

Il existe aussi heureusement et surtout des principes pour ne pas s'allier à l'extrême gauche communiste responsable de 100 millions de morts. Ce que vous appelez extrême droite n'a jamais tué persone (rappelons que le nazisme et le facisme sont des idéologies socialistes) et heureusement, le jour viendra ou les débris de la pseudo droite à la Sarkozy seront obligés de s'y allier...