Baisse de Ségolène Royal

Publié le par SurveySay

Ségolène RoyalSelon un sondage CSA pour "Le Parisien", "Aujourd'hui en France" et "I-Télé" publié le jeudi 31 août 2006, 47% des Français souhaiterait que Ségolène Royal soit la candidate désignée par le Parti socialiste en vue de l'élection présidentielle de 2007.La Présidente de la Région Poitou-Charentes devance largement les autres candidats socialistes, mais enregistre une baisse de 7 points depuis la dernière enquête (17 et 18 août) et cesse d'être majoritaire. Elle perd même 9 points (66%) parmi les sympathisants socialistes. Le Parisien titre ainsi en une "Sondage : forte baisse de Ségolène Royal". Tous les autres candidats sont en recul, à l'exception de Lione Jospin qui gagne 1 point (21%) et reprend la deuxième place à DSK (16%, -7 points). Jack Lang perd également 7 points (12%). Laurent Fabius (9%) et François Hollande (8%) reculent chacun de deux points. Tout se passe donc comme si l'université d'été du Parti socialiste à La Rochelle avait nuit aux candidats socialistes en exposant à la lumière médiatique leurs divisions, plutôt que leur projet.

Sondage réalisé les 29 et 30 août 2006 auprès d'un échantillon de 870 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erasme de metz 05/09/2006 16:50

Bravo pur votre blog, mais je me permettrais de signaler qu eles analyses tirées du sondage que vous citez dans cet article me semble particulièrement erronées, l'analyse en tendance longue n edonne pas du tout la même image que l'analyse comparant les deux derniers sondages.
Désolé pour l'autopromo, mais voir les résultats du sondage en tendance sur mon blog:
 http://metz-utopie.over-blog.net/article-3713173.html

SurveySay 06/09/2006 12:21

Merci pour votre commentaire. L'analyse de la dernière vague du baromètre et celle des trajectoires de chaque candidat me semblent complémentaires. Evidemment, sur la longue période Ségolène Royal progresse largement et amplifie son avance face à ses concurrents. Mais cette dernière mesure présentait deux nouveautés que nous avons relevées : pour la première fois, Ségolène Royal enregistrait un recul dans ce baromètre (et un recul assez net de l'ordre de 7 points) et elle cessait de bénéficier d'un score majoritaire.
La prochaine mesure permettra de confirmer ou d'infirmer cette amorce de tendance.

julie 02/09/2006 09:38

il serait intéressant de connaitre les questions exactes posées. Tout est une question de formulation.
 
Neanmons je pense que ce sondage est positif car il montre l'inefficacité  de la gauche. Pourvu que ça dure !!!