Glavany et les sondages 2

Publié le par SurveySay

Jean GlavanyLe Député socialiste Jean Glavany publie dans Libération une tribune intitulée "Tirer les leçons de 2002" (mardi 29 août 2006). Elle ressemble très fortement à une autre tribune publiée dans Marianne en janvier 2006 (cf. notre post http://sondages2007.over-blog.com/article-1631660.html). L'auteur mettait en garde Ségolène Royal contre les sondages. Cette fois-ci il prévient les socialistes : "Enfin, et c'est la dernière leçon de 2002 (et, d'ailleurs, de toujours...), méfions-nous des sondages ! Je dis à mes amis, le nez collé sur les sondages et qui me disent : «C'est une indication dont nous ne pourrons pas ne pas tenir compte», faisant ainsi preuve d'un amateurisme ahurissant : n'oubliez pas l'histoire ! En 1979-1980, les sondages disaient tous avec une brutalité bien plus féroce qu'aujourd'hui que Mitterrand était un homme du passé, qu'il n'avait aucune chance de faire gagner la gauche et qu'il fallait... du renouveau. Voyez comme l'histoire se répète." Déjà, en janvier, Jean Glavany avait exhumé l'histoire sondagière de 1979-1980... Mais dans cette tribune, il ajoute des exemples plus récents : "N'oubliez pas non plus que, six mois avant 2002, Jospin était très populaire dans les sondages. Trois mois avant, ils le donnaient vainqueur. Le matin du premier tour, ils le donnaient qualifié pour le second... Et on voudrait encore leur faire confiance ?" La leçon méritait sans doute d'ête (re)dite.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article