Incitation au renoncement

Publié le par SurveySay

Dans Libération (samedi 26 août 2006), Jean-Michel Thénard observe dans un éditorial intitulé "Remords" qu'au Parti socialiste "Le débat commence à peine que d'aucuns voudraient le conclure. Qu'ils puissent être cinq à briguer l'investiture présidentielle côté socialiste menacerait d'implosion le parti d'Epinay. Des partisans de Ségolène Royal suggèrent déjà aux distancés des sondages de renoncer à défendre leurs idées ! Comme les balladuriens qui, avant 1995, avaient prié Chirac de laisser tomber, ce qui ne leur avait pas porté chance... " Effectivement, on relève ici un des usages des sondages : utiliser les mauvais résultats de l'adversaire dans les intentions de vote pour l'inciter à renoncer et à retirer sa candidature, voire à se rallier. On verra si la tentative produire ses fruits.

Publié dans Usages des sondages

Commenter cet article