La percée de Nicolas... Hulot !

Publié le par SurveySay

Nicolas HulotSelon un sondage CSA publié jeudi 7 septembre 2006 dans Le Nouvel Observateur, Nicolas Sarkozy recueillerait 29% des intentions de vote pour la présidentielle, devant Ségolène Royal (28%) et Jean-Marie Le Pen (15%). Viendraient ensuite François Bayrou (8%), Philippe de Villiers et Olivier Besancenot (5% chacun), Marie-George Buffet et Arlette Laguiller (3% toutes les deux), Dominique Voynet et Corinne Lepage (2% chacune).

La vraie surprise de ce sondage concerne Nicolas Hulot, dont la candidature est testée pour la première fois dans le cadre d'intentions de vote. S'il serait candidat, il remporterait 7% des suffrages, que la candidate des Verts Dominique Voynet soit présente ou non. Dans l'hypothèse où les deux seraient candidats, Dominique Voynet n'obtiendrait que 1%. Nicolas Hulot prendrait des voix à Ségolène Royal (qui n'obtiendrait plus que 25% au lieu de 28%), François Bayrou (7% au lieu de 8%), Olivier Besancenot (4% au lieu de 5%) et sur Corinne Lepage (1% au lieu de 2%). En revanche, le score de Nicolas Sarkozy demeurerait inchangé.

Interrogés sur la personnalité à qui ils font le plus confiance pour défendre l'environnement, les interviewés placent Nicolas Hulot en tête (82%), devant José Bové (44%), Dominique Voynet (43%) et Corinne Lepage (31%). Pourtant, 49% ne souhaitent pas que Nicolas Hulot se présente à l'élection présidentielle, contre 46% d'un avis inverse et 5% qui ne se prononcent pas. Ce dernier résultat, en contradiction apparente avec les autres questions, est sans doute le signe d'un manque d'identité politique de Nicolas Hulot.  

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 29 et 30 août auprès d'un échantillon national de 833 personnes inscrites sur les listes électorales (méthode des quotas).

Publié dans Intentions de vote

Commenter cet article

Guatini 30/09/2006 16:01

Aucun sondage n'a prévu le 2nd tour Chirac/Le Pen en 2002 et aucun sondage ne veut prévoir un second tour avec Le Pen en 2007 ! Mais laissons-les faire les autruches, qu'ils gardent leurs oeillères ! Ce qui compte, c'est l'intention de vote véritable de chaque électeur... Je crois que 2007 nous réserve (encore) une belle surprise...

David 22/09/2006 14:03

Pas de sondage non plus avec un candidat unique a gauche du PS
 

Cédroc 12/09/2006 14:23

Le fait de créditer Nicolas Hulot de 7% d'intention de vote est une preuve de plus, si besoin en était, du manque de crédibilité des sondages. Comment peut-on écrire une chose pareille sans le moindre esprit critique ?Zidane, le lendemain de la coupe du monde 1998, aurait sûrement été crédité d'au moins autant d'intention de vote, sans compter l'Abbé Pierre au temps de sa gloire, etc.Rappelons encore une fois qu'AUCUN sondage n'a prévu le 2e tour Chirac / Le Pen en 2002.