Fabius remonte... son moral

Publié le par SurveySay

Dans un article publié le lundi 18 septembre intitulé "Au plus bas dans les sondages, Laurent Fabius s'est remonté le moral", Le Monde rapporte qu'après son discours à Lens, Laurent Fabius se sent ragaillardi. Sa prestation orale a notamment destabilisé certains militants présents dans la salle: "Parmi les militants, certains se disaient "ébranlés" à la sortie. "Il m'a bien surprise. Même s'il est loin dans les sondages, je m'en fiche, je crois que je vais voter pour lui", affirmait à la sortie une jeune femme de 26 ans." Preuve nouvelle s'il en fallati que les électeurs ne sont pas des moutons de Panurge, inclinant nécessairement leur vote dans le sens des sondages.

Malgré cela, l'auteur de l'article, Isabelle Mandraud, considère que la messe est dite: "Certes, la prestation de tribune de M. Fabius, exercice dans lequel il excelle, a peu de chances de changer la donne en ce qui le concerne. Les sondages, dans lesquels il est au plus bas, ne se retourneront pas." Cette conclusion oublie que par le passé beaucoup de sondages se sont "retournés", alors même qu'on croyait que la situation était figée. Pourtant, le score de Laurent Fabius dans les intentions de vote auprès des sympathisants socialistes devrait en toute logique être inférieur à celui qu'il obtiendra in fine parmi les adhérents. L'ancien Premier ministre s'appuie en effet sur un courant organisé de longue date, qui lui a permis d'obtenir des scores non négligeables lors du Congèrs du Mans et du vote interne sur le référendum.

Commenter cet article