Michèle Alliot-Marie et les sondages

Publié le par SurveySay

Michèle Alliot-MarieInvitée au Women's Forum (Forum des femmes) à Deauville ce week-end, Michèle Alliot-Marie s'est exprimée sur l'élection présidentielle. Le Figaro (lundi 9 octobre 2006) rapporte ainsi ses propos "Concernant sa décision éventuelle, elle a estimé que « les sondages qui sont faits huit mois avant sont rarement ceux que l'on retrouve après. Donc, je ne vois pas pourquoi je me prononcerais avant.»" On retrouve un argument classiquement utilisé pour critiquer les sondages : celui de l'éloignement du scrutin. Pourtant, Michèle Alliot-Marie innove puisqu'elle l'utilise également pour justifier l'absence d'annonce de sa candidature, comme si le manque de fiabilité des sondages à plusieurs mois du scrutin motivait le fait de se déclarer à la dernière minute. Le lien logique est assez ténu. 

Commenter cet article