Fabius et les sondages 6

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "Toujours distancé, Fabius refuse de croire aux sondages", Le Figaro (lundi 30 octobre 2006)  indique "Alors que Fabius est donné largement à la traîne dans les sondages, il s'est montré catégorique : ces sondages « ne veulent rien dire ». « Lorsque j'ai des militant en face de moi, leur accueil est très chaleureux, et tout cela n'a rien à voir avec ces sondages dont on nous bassine», a-t-il lancé, estimant que les sympathisants socialistes devaient « être libres » et que les nouveaux adhérents se posaient encore « beaucoup de questions » sur leur préférence." Laurent Fabius demeure fidèle à sa ligne anti-sondages, en relevant que les sondés ne sont pas les électeurs du PS.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article