Michèle Alliot-Marie et les sondages 2

Publié le par SurveySay

Le Figaro (vendredi 3 novembre 2006) publie un article intitulé "MAM s'initie au dialogue direct sur Internet" qui rapporte les propos tenus la veille par Michèle Alliot-Marie lors d'un chat organisé pour le lancement de son site Internet : "« Je ne suis pas de celles qui disent : ce sont les sondages qui vont me dicter comment il faut penser », lance-t-elle. « Certains se contentent de lire les sondages puis de proposer de soi-disant solutions, pourtant il faut se méfier, surtout dans les périodes préélectorales, de la démagogie et des surenchères. »" Le propos vise évidemment Ségolène Royal. Mais au-delà de la polémique de campagne, il rappelle une vérité : les sondages ne constituent pas le prêt-à-penser du politique.

Commenter cet article