Fifty-Fifty

Publié le par SurveySay

Selon un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy obtiendrait chacun 50% au second tour de l'élection présidentielle de 2007, situation hautement improbable lors du scrutin mais qui indique que la compétition sera serrée.

Au premier tour, Ségolène Royal obtiendrait 31% des suffrages et Nicolas Sarkozy 30%. Viennent ensuite Jean-Marie Le Pen (12%), François Bayrou (9%), Olivier Besancenot et Philippe de Villiers (4%), Marie-George Buffet (3%), Arlette Laguiller et Dominique Voynet (2%), Jean-Pierre Chevènement, Frédéric Nihous (CPNT) et Corinne Lepage (1%).

Sondage réalisé par téléphone du 30 novembre au 1er décembre auprès d'un échantillon de 901 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales, extrait d'un échantillon national représentatif de 1.006 personnes, constitué selon la méthode des quotas.

Publié dans Intentions de vote

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thomas 29/12/2006 17:15

Je ne veux être désagréable avec aucune des personnes qui ont précédemment réagi à cette mesure d'"intentions de vote" (ne pas rire), mais je suis assez surpris que personne ne se soit jusqu'à présent interrogé sur l'irréalité des résultats de ce sondage, la faiblesse de l'information véhiculée, et finalement ne soit posé la question suivante: qu'est-ce qu'on mesure quand on demande aux citoyens leur intention de vote? Dans quelle mesure l'instrument sondagier crée ce qu'il prétend ne faire que mesurer (d'où son succès)?

Jean Vaysse 08/12/2006 04:50

(...)avant la fin de l’année 2006, le candidat de l’UDF, François Bayrou, sera crédité dans les sondages d’intentions de vote à deux chiffres, peut-être jusqu’à 17%.

Pourquoi ? Parce que sa communication (...)

voir http://www.jyvais.org/article-4763844.html

Candide 07/12/2006 17:44

Imaginez qu’il soit à égalité, un véritable 50 – 50. Les électeurs se répartissant en deux camps numériquement égaux. Totalement invraisemblable mais théoriquement possible. Cette situation ferait les affaires de Bayrou qui pourrait prétendre qu’il est le candidat de la synthèse et offrir ses bons offices pour sortir de cette impasse.


C’est sans doute la seule hypothèse qui pourrait permettre au roquet du Béarn d’entrer à l’Elysée. Sa persistance à attaquer les médias pour expliquer la défection des électeurs à son endroit lui évite de se poser la vraie question : à quoi sert un centriste dans un monde bi polaire ?


Prétendre que les solutions aux problèmes de la France sont à rechercher dans le nègre-blanc, ou le mi chèvre mi chou est une escroquerie intellectuelle qui aujourd’hui séduit moins de 10% des sondés. Mais c’est déjà beaucoup !

béber 05/12/2006 21:40

D'autant plus que l'addition des différentes catégories de votes ne donne pas les légtimes 100%.
Un tsunami aurait emporté les % manquants????

Alexis 04/12/2006 14:21

Bah voilà le genre de sondage qui Nous perturbent NOUS les jeunes... Aurons - nous quelqu'un - un jours - qui puissent nous aiguiller, nous expliquer clairement pour choisir notre candidat en Avril porchain ?!? Excepté la course à l'Elysée, aucun candidat nous à explicitement dévoilé son programme...