Effritement de Ségolène Royal

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé "Au Mont-Saint-Michel, M. Sarkozy se fait humble mais ses conseillers jubilent" (mardi 16 janvier 2007), Le Monde écrit : "Depuis quelques jours, des sondages montrent que Ségolène Royal s'effrite, explique Jean-Michel Goudard, conseiller en stratégie du candidat. Elle ne fait qu'esquiver, elle va le payer." Mais pour le publicitaire, ancien concepteur de la campagne de Jacques Chirac en 1995, "cela arrive peut-être tôt. Cela aurait été mieux fin février". Effectivement, les récentes enquêtes convergent pour démontrer un trou d'air dans la campagne de Ségolène Royal. Les prochaines confirmeront ou infirmeront la tendance.

Commenter cet article