Too Late ?

Publié le par SurveySay

Selon le baromètre présidentiel TNS pour Le Figaro Magazine et France 5 (jeudi 18 janvier 2006), au premier tour, Ségolène Royal arriverait en tête avec 34% (comme en octobre), devant Nicolas Sarkozy à 29% (-7 points). Viennent ensuite Jean-Marie Le Pen à 14% (+3 points), François Bayrou à 9% (+2 points), Olivier Besancenot à 4% (stable), Arlette Laguiller à 3,5% (+0,5 points), Marie-George Buffet à 2% (stable), Philippe de Villiers à 2% (stable) et Dominique Voynet à 1,5% (+0,5 points). Trois autres candidats recueillent 0,5% d'intentions de vote : Corinne Lepage, Nicolas Dupont-Aignan et Frédéric Nihous. Ségolène Royal l'emporterait au second tour avec 52% des suffrages, contre 48% à son adversaire UMP Nicolas Sarkozy.

Interrogés sur le candidat qu'ils souhaitent voir élu à l'Elysée, 38% des sondés citent Ségolène Royal, 32% Nicolas Sarkozy, 9% Jean-Marie Le Pen et 8% François Bayrou. En ce qui concerne leur pronostic de victoire, ils sont plus partagés, plaçant la candidate socialiste et son adversaire UMP à égalité avec 43% chacun. Jean-Marie Le Pen recueille 4% et François Bayrou 2%. Concernant enfin l'attitude de Jacques Chirac vis à vis de Nicolas Sarkozy, 44% des personnes interrogées estiment qu'il lui est "plutôt opposé", 25% qu'il est "neutre" et 19% "plutôt favorable".

Il convient de remarquer que ce sondage a été réalisé avant le congrès de l'UMP et l'investiture officielle de Nicolas Sarkozy. Deux autres enquêtes (Ifop et CSA) réalisées depuis produisent des résultats différents. On peut donc s'interroger sur la pertinence éditoriale de la publication si tardive de ce sondage. Les sondages d'opinion, et particulièrement les intentions de vote, sont par nature très élastiques à l'actualité, et donc très rapidement périmés. Il convient donc de les publier immédiatement après leur réalisation.

Sondage réalisé du 10 au 12 janvier, en face à face au domicile des sondés, auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). Notice détaillée consultable auprès de la Commission des sondages.

Publié dans Intentions de vote

Commenter cet article