Il est urgent de ne rien faire

Publié le par SurveySay

Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI (vendredi 27 janvier 2007), 55% des Français estiment que Ségolène Royal a tort d'attendre le 11 février pour présenter son programme, alors que 44% considèrent qu'elle a raison d'attendre pour présenter ses propositions. Dans la mesure où cette élection intéresse plus fortement que les autres élections présidentielles,  ce qui traduit une attente forte de débat, l'absence de prises de positions génère de la frustration. Pourtant, une majorité de Français (52%) considèrent que le principe des débats participatifs est une bonne chose car ils permettent de demander aux Français ce qu'ils souhaitent. A l'inverse, 47% des Français estiment que ce principe est une mauvaise chose car c'est aux candidats de faire des propositions aux Français.

En ce qui concerne les déclarations de Ségolène Royal sur le Québec, 68% des Français estiment qu'elle a eu plutôt tort (contre 30%). 58% des personnes interrogées considèrent que cette position traduit une méconnaissance du sujet, contre 40% qui y voient une indépendance d'esprit.

Globalement, c'est Nicolas Sarkozy qui a marqué le plus de points au cours de la semaine passée pour 44% des Français, suivi de Ségolène Royal (40%) et François Bayrou (16%).


Sondage réalisé les 23 et 24 janvier derniers, auprès d'un échantillon de 992 individus, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas et interrogés sur Internet.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article