Tempête

Publié le par SurveySay

Nicolas SarkozyDans un article intitulé "La campagne tourne à l’orage" (vendredi 26 janvier 2007), le Figaro rapporte les propos de Nicolas Sarkozy sur l'enquête des Renseignements Généraux sur le conseiller de Royal : "« C’est parfaitement ridicule. Je comprends très bien que M. Hollande veuille reprendre la main pour mener une campagne en lieu et place de Mme Royal, vu la situation de la candidate. Je n’ai rien commandé, j’ai autre chose à faire. Mon cabinet n’a jamais rien commandé. C’est une tempête dans un verre d’eau pour essayer de faire oublier les sondages », a déclaré Nicolas Sarkozy, estimant que « ce n’est pas comme ça » que Royal « redonnera de l’air à son camp »."
On peut considérer que l'intérêt d'un candidat consiste à détourner l'attention portée à de mauvais sondages : toute campagne voit s'allumer des contre-feux. Pourtant, n'est-ce pas une stratégie que de dénoncer la stratégie de détournement de l'adversaire ?

 

Publié dans Usages des sondages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article