Le surplace et la panne

Publié le par SurveySay

Nicolas SarkozyDans un article intitulé "L'UMP vend la peau de l'urne" (mardi 6 février 2007), Libération analyse le comportement de l'équipe de campagne du candidat UMP alors que les sondages le placent en situation de favori "L'essence même du sarkozysme est qu'il ne faut jamais s'arrêter. « C'est aussi une des leçons de la campagne perdue d'Edouard Balladur en 1995 : une avance considérable dans les sondages, puis le surplace et la panne, avec l'échec au bout », confie François Fillon, grand ordonnateur de la campagne Sarkozy." Les enseignements des campagnes précédentes semblent, au moins dans le discours, retenus.

De la même façon, la vulnérabilité de la situation de Nicolas Sarkozy dans les sondages est perçue : "Tous affirment avoir anticipé et intégré d'éventuelles baisses dans les sondages. Mais ils excluent une inversion de tendance." Mais la précarité de la position dans les intentions de vote n'est comprise pleinement. L'analyse de toutes les campagnes électorales, en France et à l'étranger, montre que jusqu'à la dernière minute un inversion de tendance est possible.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article

Vince 10/02/2007 18:06

Ce commentaire est très très simpliste!

On effectue une approche nationale pour dire que Sarkozy s'est élancé trop vite et qu'il a le profil type de baladur!

Pourtant les politiciens s'accordent à dire que Sarkozy s'est fondé le plus de sympathisants réels.

Il faut etre à l'UMP pour constater l'élan pri par rapport aux autres partis, c'est que pour la première fois, l'UMP va se rapprocher localement des gens ac des grandes opérations de tractages. Il organise un grand discours pour les jeunes au Zenith de Paris le 25 mars. et encore bcp dautres types d'actions.

Enfin, l'UMP a le budget. Nous sommes donc en comptant l'expérience de communication de Nicolas, à 2 avantages d'avance sur le PS ou le FN.

Alors ces pronostiques ne sont pas mûrs, et je soulève la question de savoir si la candidate du PS ne va pas laisser le champs libre au FN ou à l'UDF au 2nd tour...