Signatures

Publié le par SurveySay

Selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France (jeudi 8 février 2007), une majorité de Français ne souhaitent pas que Jean-Marie Le Pen (55%) et José Bové (50%) obtiennent les 500 parrainages nécessaires pour pouvoir se présenter à la présidentielle. A l'inverse, les Français souhaitent que Dominique Voynet (62%), Olivier Besancenot (55%) et Corinne Lepage (49%) puissent prendre part à l'élection.

Parmi les personnes interrogées qui souhaitent qu'au moins un des cinq candidats cités puisse se présenter, 65% jugent que si ce ou ces candidats n'obtiennent pas les 500 signatures, "c'est dommage mais c'est la règle du jeu démocratique", contre 34% qui estiment que "cela n'est pas normal" et qu'"il faut revoir la loi".

Par ailleurs, selon un sondage TNS Sofres pour Territoires publics -cabinet-conseil en stratégie de relations publiques- diffusé mercredi, le système des parrainages est un principe qui fait débat: 46% des Français se rallient à l'idée qu'il s'agit d'un "mauvais système, qui fausse le jeu démocratique car les maires subissent beaucoup de pression". Parallèlement, une même proportion considère qu'il s'agit d'un "bon système, qui évite qu'il y ait trop de candidats".

D'après cette même enquête, 54% des personnes interrogées (contre 36%) estimeraient "normal" que leur maire accorde son parrainage à un candidat d'extrême gauche, tandis que 51% des sondés jugeraient anormal que leur maire accorde un parrainage à un candidat du Front national.

Sondage CSA réalisé par téléphone le 31 janvier auprès d'un échantillon national représentatif de 1.007 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sondage TNS Sofrès effectué du 24 au 26 janvier auprès d'un échantillon national représentatif de 1.000 personnes interrogées en face-à-face à leur domicile, suivant la méthode des quotas.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article