Tout change

Publié le par SurveySay

Selon un sondage CSA pour Le Parisien/Aujourd'hui en France (mercredi 21 février 2007), au premier tour de l'élection présidentielle, Ségolène Royal obtiendrait 29% des intentions de vote. Elle progresse de 2 points, sans doute sous l'effet de sa participation à de l'émission de TF1, et prend la première place devant Nicolas Sarkozy qui chute de cinq points à 28%. François Bayrou progresse de 4 points à 17%. Jean-Marie Le Pen reste stable à 14% des intentions de vote au premier tour. Au second tour, Nicolas Sarkozy l'emporterait avec 51% des voix contre 49% à Ségolène Royal.

Ségolène Royal progresse légèrment. Elle reprend la première place, davantage en raison de l'effondrement de Nicolas Sarkozy que grâce à sa propre progression. Mais le mouvement baissier est inversé, ce qui devrait impacter l'état d'esprit des responsables socialistes.

Ce sondage fait état de variations importantes (+4 points pour Bayrou, -5 points pour Sarkozy). Ces mouvements s'expliquent : François Bayrou porfite incontestablement d'une dynamique et de son exposition médiatique récente, et Nicolas Sarkozy revient à un niveau plus cohérent. L'intensité des mouvements est pourtant spectaculaire, ce qui suscite l'interrogation. Rappelons-nous que CSA a été le seul institut à donner Jean-Marie Le Pen à 17% (cf. notre post)  : le scoop avait attiré la lumière sur Le Parisien, mais les autres enquêtes n'avaient pas confirmé ce score manifestement sur-évalué. Assistons-nous au même type de phénomène ? Les sondages de la fin de semaine le diront.

Sondage réalisé par téléphone le 20 février auprès d'un échantillon national représentatif de 884 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, constitué d'après la méthode des quotas.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article

sophie 21/02/2007 22:48

A soixante jours du premier tour de l’élection présidentielle, rien n’est joué. La campagne peut nous réserver de nombreux rebondissements. Et on n’a jamais vu que le résultat sorti des urnes soit, même de loin, ressemblant aux sondages publiés deux mois auparavant

PAC 21/02/2007 11:31

Bonjour,
Je m'excuse par avance du caractère quelque peu privé de ce message. Je n'ai pas trouvé de moyen d'envoyer un mail à partir du site. Ce serait peut-être bien de retirer ce commmentaire par la suite étant donné qu'il n'a que peu d'intérêt pour la plupart des lecteurs du blog.
Je trouve ce travail de suivi des sondages très intéressant. Personnellement, ça m'intéresserait de constituer une base de données comprenant tous les sondages d'intentions de vote entre fin février et les élections. Etant donné que tu effectues déjà un travail similaire, ça pourrait être bien que nous collaborions. Tu peux me joindre en envoyant un mail à PAC à partir du site Libertés Réelles.