Stabilité de la situation

Publié le par SurveySay

Selon un sondage TNS-Sofres pour Le Figaro-LCI-RTL (lundi 5 mars 2007), au premier tour de l'élection présidentielle, Nicolas Sarkozy obtiendrait 31% des suffrages (-2 points), devant Ségolène Royal (25,5%; -0,5 point). François Bayrou obtiendrait 18,5% soit un bond de 6,5 points par rapport au mois dernier. Jean-Marie Le Pen recueillerait 12% (-1 point), loin devant les autres candidats (Marie-George Buffet 3,5%; Olivier Besancenot 3%). Au second tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy l'emporterait contre Ségolène Royal avec 54% des voix (46%). 

Pour l'instant donc, la situation reste stable. François Bayrou ne semble plus vraiment progresser au premier tour. Dans cette enquête, il enregistre une progression spectaculaire de 6,5 points, mais par rapport au mois précédent. Plusieurs enquêtes ont confirmé que son niveau actuel si situe entre 18% et 19%. Il reste à savori si la stabilité actuelle de sa position dans les intentions de vote est le signe d'une consolidation, qui permettra de franchir de nouveaux pallier et notamment la barre des 20%, ou d'un essouflement qui précèderait un effondrement.

Sondage réalisée les 28 février et 1er mars derniers, auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.

Publié dans Intentions de vote

Commenter cet article

duplessis 12/03/2007 14:40

Pour répondre à toutes les questions sur les sondages et l'utilisation qui en est faite par les politiques et les médias, leur influence sur le vote, etc. je vous conseille l'excellent livre de Nicolas Jallot "Manipulation de l'opinion". C'est vraiment un outil précieux à lire avant de voter!

Cratyle 12/03/2007 01:25

1) Je suggère à ludiciel d'aller s'informer avant de dire qu'il ne propose pas de mesures sociales... ça fait rire ceux qui les connaissent. Comment vous informez-vous? Je vous suggère www.bayrou.fr où tout le programme, discours, propositions, etc est présenté avec des discussions sérieuses.
2) Pour l'instant, Bayrou bat nettement au second tour Sarkozy aussi bien que Royal dans tous les sondages publiés depuis un bon mois. Contestez-en la pertinence si vous voulez, mais ne considérez pas comme évident qu'il perdra: argumentez. Je vous signale au passage que la popularité de 75% qu'il affiche (Sofres), sans équivalent pour un candidat à la présidentielle, est déjà une réponse.

ludiciel 07/03/2007 22:19

L'effet BAYROU, ne sera que provisoire parce que son programme manque totalement de mesures sociales et donc dans l'éventualité d'un deuxième pour lui, il sera forcément battu par son adversaire, qu'il s'agisse de Nicolas SARKOZY ou de Ségolène ROYAL.

Cratyle 07/03/2007 12:02

Petit rappel pour Xavier: le terme de "troisième homme" lui a été accolé par les médias qui ne veulent pas admettre qu'à 20% en augmentation permanente, il est en situation de se battre pour la première place. Bayrou lui-même n'a JAMAIS parlé dê vouloir être le troisième, mais bien de vouloir être le premier, depuis le début.
Je trouve moi aussi l'article tendancieux, par ailleurs, parce qu'il compare des résultats issus d'une même vague d'enquêtes d'instituts différents, ce qui est déontologiquement condamnable, on devrait le savoir sur un blog consacré aux sondages.

Xavier 06/03/2007 22:38

Bayrou attire des gens vers lui mais le vote utile refera surface dans le secret de l'isoloir... Byrou veut être le 3ème homme mais sait-il qu'au 2ème tour on retrouve les 2 premiers ? :-)