Identité nationale

Publié le par SurveySay

Nicolas SarkozySelon la dixième vague du Politoscope, baromètre réalisé par OpinionWay pour Le Figaro et LCI (vendredi 16 mars 2007), 55% des Français se déclarent favorables à la création d'un « ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale ». Les sympathisants UMP (82%) et même les sympathisants UDF (59%) approuvent majoritairement cette mesure. Et 56% des Français estiment que la maîtrise de l'immigration sera un enjeu important pour le prochain gouvernement. Une personne sur quatre l'estime même prioritaire. Seuls 19 % des Français tiennent la question pour secondaire.

Dans un article intitulé "En cas de victoire, Sarkozy entend lancer ses réformes dès l'été", Le Figaro relate également le discours de Nicolas Sarkozy à Nantesjeudi 15 mars 2007 : "Revenant sur le « ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale », il a renoncé à en modifier le libellé. Dans la version écrite de son discours, il l'avait rebaptisé « ministère de l'Immigration et de l'Identité républicaine ». Mais, sans doute conforté par les sondages, le ministre-candidat a finalement choisi de ne pas citer ce passage." Nouvel effet des sondages  : la modification d'un discours au dernier moment.

Étude réalisée auprès d'un échantillon de 1002 individus, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, et de région de résidence. Mode d'interrogation: L'échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain: les interviews ont été réalisées les 13 et 14 mars 2007

PS : THX Duke !

Publié dans Usages des sondages

Commenter cet article

Marc 25/03/2007 19:29

Une victoire de Bayrou mettrait encore plus en avant les clivages gauche-droite : un gouvernement avec des gens de gauche et de droite ne durerait pas devant les choix à faire sur les 35h, les retraites, l'immigration...

Vincent 23/03/2007 21:34

LE VOTE UTILE POUR SORTIR LA FRANCE D'UN CLIVAGE AUX EFFETS DRAMATIQUES ET LA SEULE ISSUE POUR NE PAS AVOIR SARKOZY COMME PRESIDENT EST DE VOTER FRANCOIS BAYROU.

Thomas 23/03/2007 17:30

Quelques remarques: d'abord, au vu de la méthode utilisée pour interroger les membres de l'échantillon (sur internet), il faut appeler à une grande prudence quant à la "représentativité" de l'échantillon. En fait, n'importe quel mode d'interview génère des biais "endogènes" (provenant de la technique même) et est affecté par des biais exogènes, sociaux par exemple. Dans le cas de l'internet, je veux bien y croire, mais je voudrais surtout qu'on me prouve que les vieux ont autant accès à internet que les 15-35 ans, et que les pauvres s'en servent autant que les bourgeois. Pour ce qui est des résultats, et surtout de l'effet politique que les commanditaires de l'enquête ont espéré produire, on pourrait le résumer ainsi: il s'agit d'une instrumentalisation de l'outil sondagier en vue d'une légitimation, en l'occurrence (j'crois que c'est clair mais je le dis quand même) celle du candidat Sarkozy (avec un "Z" comme "Zorro" ou "Zozo", et non pas un "S" comme trop de personnes l'ortographient).