Interdire les sondages ?

Publié le par SurveySay

L'article "Sondages, le putsch inaperçu" de Daniel Schneidermann publié dans Libération (vendredi 23 mars 2007) analyse la place des sondages dans le système politique : "La question des sondages est complexe. La solution idéale, dans une démocratie idéale, consisterait à les interdire purement et simplement. Un article de loi pourrait y suffire : «Il est interdit, dans les périodes électorales, d'influencer ou de perturber la libre détermination du corps électoral au moyen de sondages». Nul n'y perdrait. On a bien renvoyé à la préhistoire la débauche criarde d'affiches politiques, sans que nul n'y perde rien, hormis les professionnels concernés."

La proposition consistant à interdire les sondages n'est pas neuve. Elle considère les sondages comme un danger pour la démocratie qui exercerait une influence néfaste sur les électeurs. Cette perception révèle une lecture très méprisante des citoyens, qui écouterait naïvement et sans résistance la voix des sondeurs qui se seraient arroger le pouvoir (d'où l'idée de putsch). Considérons au contraire que les électeurs savent faire preuve de discernement et que les exemples sont nombreux de tapages médiatico-sondagier infructueux (de la campagne d'Edouard Balladur en 1995 à celle du "Oui" dix ans plus tard).

Publié dans Scrutin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 30/03/2007 12:47

En 2002, pendant des semaines voire des mois les sondages donnaient un duel Chirac/Jospin et on a eu un duel M. Chirac/Le Pen.
En 2005, les sondages donnaient le OUI gagnant (référendum constitution européenne)…on se souvient du résultat.
Je pense qu’il vaut mieux des sondages que pas d’élections….

Ne pas accorder plus d’importance aux sondages qu’ils n’en ont. Les pompiers n’utilisent pas la grande échelle pour éteindre un feu de cave.

Xavier 29/03/2007 17:08

Moi aussi je suis pour l'interdiction des sondages, ils orientent certains français cons à voter dans un sens ou dans un autre.
Ca n'a aucun sens.

Pierre 29/03/2007 14:38

Nicolas, Bravo pour votre sens de la mesure. Pourquoi ne pas interdire aussi les médias ? Et pourquoi ne pas interdire aussi aux gens de voter ? S'ils sont stupides au point de suivre les médias et les sondages...

nicolas 29/03/2007 10:21

je ne savais pas que c'était méprisant, mais oui j'ai l'impression que les sondages ot trop d'influence dans la campagne, qu'ils la dévoient en devenant l'info n 1 au lieu des projets, et oui je suis pour l'interdiction!