Une majorité de Français pronostique la victoire de Nicolas Sarkozy

Publié le par SurveySay

Selon un sondage exclusif CSA/Cisco publié par Le Parisien et i-Télé (lundi 9 avril 2007),  59% des Français pronostiquent la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle. 18% pronostiquent celle de Ségolène Royal et 8% des personnes interrogées misent sur la victoire de François Bayrou. Jean-Marie Le Pen obtient un pronostic de 1%. 

Nicolas Sarkozy confirme son statut de favori. Mais les scrutins précédents ont montré que les pronostics de victoire peuvent diverger des souhaits
de victoire, et donc du résultat final du vote. Les pronostics sont toujours délicats. Surtout quand ils concernent l'avenir !

Sondage réalisé par téléphone les 4 et 5 avril auprès d'un échantillon de 881 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales (méthode des quotas). Notice détaillée consultable à la Commission des sondages.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article

Thomas 13/04/2007 10:23

Bonjour, le principe do blog, c'est de laisser des commentaires, mais si c'est pour écrire ce type de remarques je dirai qu'il vaut mieux passer son chemin. Il y a, je crois, une chose particulièrement problématique avec les sondages d'opinion (rappelons que le sondage dont il est question n'est pas une sondage électoral mais un sondage d'opinion portant sur l'élection, car on demande aux sondés qui, d'après eux, va remporter la course, pardon l'élection) dans lequel on demande aux enquêtés de faire des conjectures sur l'avenir électoral du pays. C'est qu'en cette matière, il est délicat d'interpréter les résultats, puisqu'on ne peut garantir que les répondants ont intégralement mis de côté leurs préférences électorales pour parvenir à anticiper sur les résultats de manière parfaitement objective. Autrement dit, ces pronostics ne sont pas "purs", mais il y a de fortes chances pour qu'une partie des réponses soient biaisées par le phénomène du "wishful thinkink" ("prendre ses désirs pour des réalités"). Cela signifie que les préférences électorales du répondant oriente le pronostic qu'il fait quant aux résultats. A prendre avec des pincettes doonc...

franck 13/04/2007 08:02

"Les pronostics sont delicats, surtout quand ils concernet l'avenir!"
domage pour ce rappel puissant qui denote avec le serieux et interessant article...

Didier 11/04/2007 17:17

Je pense surtout qu'il faut méditer le commentaire de Stéphane...
Et ses points de suspension...

stéphane 11/04/2007 13:40

"les pronostics sont toujours délicats, surtout quand ils concernent l'avenir..."

Je pense qu'il faudrait méditer sur cette phrase... sans commentaire