Manoeuvres

Publié le par SurveySay

La publication du sondage Opinionway pour LCI et Le Figaro, qui révèle que 53% des Français ont jugé Nicolas Sarkozy "plus convaincant" que Ségolène Royal lors du débat fait polémique (cf. notre post). Les directeurs de campagne de Ségolène Royal, Jean-Louis Bianco et François Rebsamen publient un communiqué de presse intitulé « à qui profite un tel sondage ? ». En voici le texte intégral :
"L'institut Opinion Way a déjà à plusieurs reprises démontré son manque de fiabilité. Sans aucune précision sur les marges d'erreur, cet organisme proclame que le candidat de la droite serait le vainqueur du débat d'hier soir sur tous les sujets économiques et sociaux, abandonnant les restes d'empathie à Ségolène Royal pour les thèmes dits compassionnels.
Jean-Louis Bianco et François Rebsamen, co-directeurs de campagne de Ségolène Royal, s'insurgent contre ces pratiques et dénoncent des manoeuvres de commande."

Ce communiqué met en cause de façon directe un institut de sondages sur sa méthode, un sondage réalisé par Internet (auprès d'un échantillon de 878 personnes ayant suivi le débat télévisé, issu d'un échantillon de 1.415 personnes constitué auparavant, selon méthode des quotas). Cette technique relativement nouvelle comporte encore des imperfections, comme toute technique sondagière. La Commission des sondages, qui a été saisie par les directeurs de campagne de Ségolène Royal, dira si ce sondage fait preuve de fiabilité. Remarquons également que la loi n'oblige pas les instituts de sondages à la publication des marges d'erreur, dont l'absence est reprochée à Opinion Way.
Enfin, ce communiqué s'inscrit évidemment dans la fébrilité des derniers moments de la campagne. De ce point de vue, la mise en cause de l'indépendance d'un institut de sondages et la dénonciation de "manoeuvres" n'est-elle pas avant tout révélatrice d'une forme de déception à l'égard des chiffres publiés quand ceux-ci ne correspondent pas à ceux qu'on attendait ?

Commenter cet article

Mercenaire 07/05/2007 14:41

Merci de préciser que la commission des sondages a rejetté la réclamation de l'équipe Royal et reconnu que cette enquête présentait toutes garantie en terme de qualité des résultats recueillis.

Oliv 04/05/2007 12:25

Alors le PS devra aussi lancer une action contre TNS-Sofres et CSA, parce que Le Monde publie ce sondage:

"Mais 53% estiment que c'est M. Sarkozy qui "a fait la meilleure prestation". 39% sont d'un avis contraire, 8% ne se prononçant pas. Le candidat de l'UMP a été jugé "le plus convaincant" par 59% contre 38%. 53% des personnes interrogées par TNS-Sofres (contre 31%) et 47% par le CSA (contre 35%) partagent cet avis."