Royal devance toujours largement les autres candidats socialistes

Publié le par SurveySay

Parti Socialiste

Selon deux sondages Ifop réalisés pour le Journal du Dimanche, 50% des sympathisants du PS souhaitent que Ségolène Royal représente le Parti socialiste.Elle devance de 36 points Lionel Jospin (14%). Les autres candidats obtiennent des scores inférieurs à 10%. Jack Lang arrive en troisième position, avec 9% des personnes interrogées (+ 1 un point), suivi de Dominique Strauss-Kahn avec 8% (+ 1 un point), Bernard Kouchner avec 6% (-2 points). Viennent ensuite François Hollande (3%, inchangé), Laurent Fabius (3%, -2 points) et Martine Aubry (3%, inchangé).

Ségolène Royal demeure donc solidement en tête, et l'évocation de son hypothétique candidature par l'ancien Premier ministre socialiste n'a pas vraiment eu de traduction dans les sondages. Tout au plus note-t-on un léger frémissement, comme le relève Jean-Luc Parodi dans les colonnes du JDD : "la seconde vague de l'enquête a été faite après l'émission télévisée : on peut donc comparer le score de Lionel Jospin avant (11%) et après (17%). Cette hausse de 6 points donne la mesure à la fois réelle et limitée de l'écho immédiat de son intervention". Le politologue rappelle également les limites de l'enquête auprès des sympathisants (et non des adhérents) sur un souhait de vote (et non une intention de vote).

Pourtant, une majorité de Français (51% contre 46%) voient "plutôt" comme une "mauvaise chose" le retour de Lionel Jospin. Parmi les sympathisants socialistes, les scores  s'inversent : 58% contre 40% estimant que c'est "plutôt une bonne chose".

Le premier sondage a été réalisé par téléphone du 22 au 30 juin, sur un échantillon de 690 sympathisants du parti socialiste, extrait de 1.919 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Le second sondage a été fait par téléphone les 28 et 29 juin sur un échantillon national représentatif de 960 personne âgées de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.

Commenter cet article