L'alpha et l'oméga

Publié le par SurveySay

Le Figaro dans un article paru le mardi 2 mai nous relate la visite de Ségolène Royal à la Fédération socialiste du Nord-Pas-de-Calais et les réactions de la salle : "Parmi les sceptiques, peu nombreux dans la salle, un partisan de Dominique Strauss-Kahn s'étonne cependant : «Depuis le 22 avril 2002, on nous dit que les sondages c'est n'importe quoi [parce qu'ils n'avaient pas prévu l'élimination de Jospin]. Mais depuis qu'ils sont favorables à Ségolène, c'est l'alpha et l'oméga de la décision politique.»"

Le revirement de perceptions est effectivement déroutant. 

Publié dans Usages des sondages

Commenter cet article