François Bayrou recule de 3 points

Publié le par SurveySay

Selon un sondage CSA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et i-Télé (jeudi 15 mars 2007), au premier tour de la présidentielle Nicolas Sarkozy obtiendrait 27% (+1 point), Ségolène Royal 26% (+1 point) et François Bayrou 21%, en baisse de 3 points. Jean-Marie Le Pen reste stable (14%). Aucun autre candidat n'atteint les 5% au premier tour : José Bové, Olivier Besancenot, Arlette Laguiller, Marie-George Buffet obtiendraient tous 2%. Dominique Voynet recueille 1% des intentions de vote. Au second tour, Nicolas Sarkozy l'emporterait contre Ségolène Royal par 53% des voix contre 47%, comme dans le précédent sondage.
Ce recule de trois points en une semaine annonce-t-il la fin de la dynamique quel a porté François Bayrou ? La semaine dernière à propos du sondage CSA qui enregistrait une progression de 7 points en une semaine de François Bayrou nous invitions à la prudence (cf. notre post http://sondages2007.over-blog.com/article-5934854.html), invitation que nous réïtérons aujourd'hui. Quel que soit le niveau réél de François Bayrou et l'évolution de son score, on ne peut que remarquer l'extrême volatilité de l'électorat qui comporte encore une forte proportion d'indécis à moins de 40 jours du scrutin.

Sondage réalisé sur un échantillon national représentatif de 905 personnes âgées de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, constitué d'après la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage). Notice détaillée disponible auprès de la commission des sondages.

Publié dans Scrutin

Commenter cet article

Thomas B. 16/03/2007 14:56

De toute façon je voudrais bien qu'on m'explique ce que signifie, d'un point de vue statistique, la perte de trois points ou, encore plus risible, le "gain" d'un point pour un candidat d'une semaine sur l'autre.Même en étant optimiste, c'est-à-dire en supposant que l'échantillon ait été constitué de manière parfaitement aléatoire et que les 905 personnes aient fourni une intention de vote, la hausse de 3 points pour je ne ne sais plus quel candidat n'a, pour moi, aucune pertinence. Dans cette hypothèse optimiste, c'est dans la marge d'erreur! Or, vu la manière dont ce sondage, et l'essentiel du travail des instituts, est réalisé, cela n'a que peu de valeur statistique. C'est juste pour animer la campagne...Il est vrai qu'on se demande bien de quoi on pourrait parler de sérieux si les sondages n'étaient pas là...

phil 16/03/2007 02:36

C'est vrai que si Bayrou perd 3 points, c'est que son électorat est volatile... alors que quand Sarkozi et Royal perdent 10 points, ça signifie le contraire.

steph 15/03/2007 12:00

L'électorat est encore volatile à 6 semaines de l'élection, notamment celui de Bayrou. Beaucoup de personnes se demandent si elles vont voter Bayrou ou Royal... Je pense qu'à terme, l'électorat de gauche va rejoindre Ségolène Royal et que François Bayrou va récupérer ceux qui, à droite, ne veulent pas de Nicolas Sarkosy.