Le délice de Sarkozy

Publié le par SurveySay

Dans un article intitulé « Deux ans après, la sérénité affichée de Sarkozy » (Le Figaro, mardi 28 avril 2009) Charles Jaigu écrit « Ce visiteur du soir raconte que Nicolas Sarkozy a découvert avec délice, en fin de semaine dernière, le sondage du journal Sud-Ouest qui lui donnait 28 % des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle - soit seulement trois points de moins qu'en 2007. Ségolène Royal ne récoltant que 20 % des voix, un tout petit point devant François Bayrou, toujours en embuscade. »


Le délice se définit comme un plaisir extrême. On savait que les sondages pouvaient enivrer, provoquer une griserie ou faire couler les larmes. Nouvel effet découvert : le plaisir. Charles Baudelaire n'écrivait-il pas dans le Spleen de Paris « Il n'est pas de plaisir plus doux que de surprendre un homme en lui donnant plus qu'il n'espère. » ?

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article